2017-01-08 Forges-les-Eaux

Bonjour à tous, bonne et heureuse année 2017.

Le proverbe du mois :

« Chers amis, surtout pensez en 2017

A ne pas sortir le dimanche sans chaussettes ! »

De marche bien entendu.

Pour cette première sortie, au programme une marche nordique, sortez les bâtons, en route pour Forges les eaux, et le Bois de l’Epinay.

Rendez vous au bord du lac, petit échauffement et départ pour la forêt. La semaine était particulièrement froide et givrée, mais ce dimanche, fort redoux, plus de gel, seul le lac de Forges garde encore de belles plaques de glace. Dés le départ, nous croisons les canards patinant sur la glace et des cygnes, un blanc, un noir plus prudent se laissant porter par le filet d’eau vive.

Nous apercevons sur la berge un drôle d’animal, inquiet de nous voir approcher il plonge dans l’eau. Mais quel est donc ce curieux habitant du lac ? Rat musqué, Castor, Ragondin ?  plusieurs noms sont évoqués, je vais vous aider, essayons de trouver sa véritable identité, ceux qui ont bien regarder pourrons trouver plus facilement.

  • J’ai la taille d’un petit chien, mon poil dense est gris foncé, j’ai une grosse tête, des oreilles quasiment glabres, une queue longue cylindrique et fine, je vis dans l’eau et creuse des galeries sur les berges,

Essayons de trouver avec ces quelques indices  :

Rat musqué, originaire d’ Amérique du Nord, petite tête, petite taille, grande tache blanche sur le museau, pelage brun roux, une queue plate, poids moyen 2 kg pour 30 à 40 cm.

Ragondin, originaire d’Amérique du Sud, tête importante, pelage gris brun sombre, queue section circulaire, poids moyen, 7 kg pour 40 à 60 cm, noms vulgaires : castor du chili, castor des marais, loutre d’Amérique, ou lièvre des marais.

Castor,  originaire d’Amérique du nord, tête importante, grande taille, pelage brun foncé, queue plate et importante, poids moyen 21 kg pour 100 cm dont 30 cm pour la queue.

Je pense que maintenant vous allez facilement découvrir qui je suis ?

Bien sur je suis un Ragondin, c’est la forme de ma queue qui me différencie du castor avec lequel on me confond souvent, le Rat musqué est plus petit et sa queue plus plate.

Après ces précieuses infos sur les rongeurs aquatiques, nous continuons notre balade très riche en rencontres et imprévus.

Après quelques Kms, problème, nous apercevons des chasseurs, par prudence cap à gauche, trop dangereux à droite. Nous devons improviser un nouveau parcours.

En avant droit dans la forêt, au loin nous entendons des aboiements, serait-ce de nouveau des chasseurs avec une meute de chiens? nous avançons, et arrivons dans une clairière face à la « grange de forges » ou  le Forges-Arctic-Team et ses mushers passionnés, viennent s’entrainer avant de partir pour la poudreuse. Les chiens, de superbes Huskys de Sibérie, Samoyèdes ou Malamutes d’Alaska sont impatients de s’élancer dans les allées forestières et le font savoir par de superbes vocalises !

Chaque année, début Octobre, le club organise sa propre course à Forges avec plus de 140 attelages et près de 500 chiens, bonjour l’ambiance !

Nous prenons quelques photos et repartons faire des ronds dans le bois, et oui impossible de suivre notre parcours sous peine de prendre quelques plombs.

Nouvelle rencontre, au détour d’une allée, trois chevreuils qui eux aussi ne veulent pas prendre de plombs. Stop, chacun s’observe puis , hop, les chevreuils disparaissent, et nous reprenons la marche.

Après quelques kms d’aventure nous longeons un petit cours d’eau d’une étrange couleur rouille orange, certainement une eau très minéralisée chargée en fer ? nous continuons et arrivons à la source. Confirmation nous sommes à la Chevrette, « Source ferrugineuse dans les bois, tourbières et marécages après les étangs de l’Epinay » A Forges, les eaux riches en fer mais aussi en magnésium, étaient recommandées de façon thérapeutique pour leurs propriétés tonifiantes et reconstituantes. Le fer, principal constituant des globules rouges, était considéré comme un remède à l’anémie.

Pas d’anémique parmi nous, personne n’a bu un coup, nous repartons .

Dernière rencontre avec les mushers en pleine action les chiens tirant des patinettes, des vélos, des tricycles, certains en solo attachés à la ceinture sont tirés par un chien, tous passent devant nous à fond dans les virages, prudents,  nous les laissons passer.

Fin de la marche découverte du Bois de L’Epinay, retour aux voitures.

Moyenne 4.3 km/h, pour 9 km en forêt, quelques mouvements d’assouplissement et là, surprise, deux délicieuses galettes avec une coupe de clairette.

C’est sympa le dimanche matin, quelques foulées, une pause gourmande.

Merci.

A Dimanche prochain RDV à Cuy-St-Fiacre.

Christian.

20170108_101106

20170108_101039

20170108_110040

KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERA

SOURCE DE LA CHEVRETTE

 

Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour 2017-01-08 Forges-les-Eaux

  1. Francine dit :

    Bravo Christian
    à bientôt

    J'aime

Les commentaires sont fermés.