2017-10-01 Marche Nordique Neufmarché

Bonjour, une nouvelle balade en forêt, pour ce 1er dimanche d’octobre.

Départ des Flamands sous une petite pluie fine mais pénétrante, nous sommes une dizaine de courageux marcheurs prêts pour cette marche nordique de 10 km environ.

Après quelques mouvements d’échauffement nous empruntons le circuit vert N° 6 « Chemin des Perêts »

Après 2 km environ de chemins nous entrons en forêt de Lyons, devant nous, 3 chevreuils détallent en bondissant par dessus les maïs fraîchement coupés.

La pluie nous accompagne !!

Nous arrivons au bout de la première partie, fin du circuit 6, prenons le Bleu N° 8 direction Mont-Roty. Nos amies « Limousines » sont intriguées.

La Limousine est une vache de couleur marron, plus claire sous le ventre et autour des yeux et du mufle, avec des muqueuses rose clair. Elle est réputée pour sa rusticité, ses qualités maternelles et la qualité gustative de sa viande, qui peut être valorisée sous trois labels rouges différents. C’est également une race très utilisée en croisements avec des races locales ou laitières pour améliorer la conformation de leurs veaux.

 

Nous devons traverser, en râteau bien sur !!

Vous ne verrez pas de photo car le râteau est raté, mais tous sont passés.

 

Nous ne sommes plus en forêt mais sur un chemin en bordure de prairies et entrons après quelques centaines de mètres, dans un tunnel de verdure, sympa nous sommes un peu à l’abri des gouttes qui continuent de nous « rafraichir ». Elles ne nous quitteront pas du parcours.

 

 

 

 

Qu’elle est belle notre région !

 

 

Nous continuons le circuit Bleu « Bois du temple » sur quelques km et arrivés à l’embranchement virage à gauche, en route pour le circuit Violet « La Hêtraie » N°5 avec une belle montée, la première surprise.

Arrivés sur la départementale, nous partirons à gauche, mais avant, souvenir, souvenir, clic, une photo de groupe, il y a quelques années au même endroit, les marcheurs d’Elan ont posé là.

 

Tous en forêt, sur le circuit Violet, un petit chemin en sous bois, nous longeons une plantation de jeunes arbres, Charmes, Hêtres, Sapins …

Suivons toujours le circuit Violet…  Problème !! le chemin est barré !

Nous continuons tout droit, nous tournerons au prochain croisement, pas de problème !!

Oui mais après plusieurs centaines de mètres… le bitume, le marcheur, n’aime pas le bitume.

 

Encore le bitume, avantage la pointe de vitesse, en avant les bâtons et les talons tac, tac..

Un petit coup d’accélérateur, décrassons le cardio, avec modération bien sur ! 5,5 km/h cardio 138

c’est petit, nous ferons mieux la prochaine fois.

 

 

Passage obligé, nous continuons mais attention pas trop loin, il faut tourner à droite, merci Pierre.

Nous sommes de nouveau sur la bonne route, un joli sentier en sous bois.

 

 

 

 

 

Encore quelques km et ce sera l’arrivée sur le stade des Flamands avec ses petits plaisirs de fin de parcours.

 

Point mycologique :

Mycologie, du grec ancien, « champignon » science qui étudie les champignons.

Nous avons aperçu sur le bord du chemin, près du tas de bois, un champignon d’une forme suggestive ; cylindrique allongée…

Les Coprins

Ce sont des champignons très fragiles et à développement ultra rapide. La majorité d’entre eux est de petite taille, ils sont facilement identifiables par leur façon de tomber en déliquescence, le chapeau se transforme alors en une bouillie noirâtre contenant les spores. Parmi eux un des meilleurs champignons: le Coprin chevelu, à condition de le consommer jeune, avant qu’il ne noircisse et très rapidement après la cueillette ( 3 à 4 heures). Parmi eux le Coprin noir d’encre, également comestible à condition de s’abstenir totalement de toute boisson alcoolisée. Voir syndrome coprinien

Nous avons également rencontré un autre spécimen très caractéristique, rouge tacheté, je suis …

 

 

Très dangereux.

 

 

L’Amanite tue-mouches ou fausse oronge (Amanita muscaria), est une espèce de champignons basidiomycètes de la famille des Amanitaceae. Toxique et psychotrope, c’est l’un des nombreux représentants du genre des amanites, et certainement le plus connu. Originaire des régions tempérées de l’hémisphère nord, Amanita muscaria a été introduite accidentellement dans de nombreux pays de l’hémisphère sud, principalement comme symbiote des pins cultivés, et est devenue cosmopolite. Elle s’associe avec les racines de différents feuillus et conifères.

 

Merci à tous pour votre participation.

 

Bonne semaine et à dimanche prochain.

 

Christian.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour 2017-10-01 Marche Nordique Neufmarché

  1. collet dit :

    Une marche nordique d’une allure assez soutenue…mais pas trop ; la pluie n’était pas vraiment méchante mais les pieds avaient quand même un peu de mal à rester au sec.
    on s’est tous réfugiées avec plaisir dans la cabane du stade, histoire d’échapper au vent méchant pour déguster les bons gâteaux, bien à l’abri.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.