2019-08-11 Nolléval

Quinze personnes au départ, c’est pas si mal pour un mois d’août réputé creux.

C’était la première fois que l’on s’aventurait sur ce parcours autour de Nolléval et il semble avoir bien plu à la majorité des participants. Trois bonnes grimpettes en tout, dont la première, bien raide qui vous mettait en condition dès le début. les deux animateurs en charge avaient vécu une expérience traumatisante lors de la reconnaissance, ayant eu à subir une attaque en règle d’une nuée de taons gentiment agressifs, aussi cette fois-ci, on ne s’était pas embarqués sans armes, en l’ occurence, des flacons de répulsifs destinés à éloigner ces sales bestioles.

Ca n’a servi à rien car quelques degrés en moins et sûrement un peu d’hygrométrie en plus avaient suffi à les faire rester à la maison.

On a donc navigué par monts et par vaux, on descendait pour mieux remonter, mais on commençait à être aguerris et on se riait des difficultés !

beaux paysages et quelques belles propriétés au charme particulier, que demander de plus?

RV au 1er septembre.

Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.