2021-10-17 Saint-Quentin-des-Prés

Nous avions, parait-il, déjà visité Saint-Quentin-des-Prés mais cela doit remonter à loin et pour beaucoup, il y avait quand même l’attrait de la nouveauté.

14 participant(e)s au départ sous un ciel clément avec un brin de fraicheur, les coupe-vents légers étaient remplacés par des blousons plus consistants.

Le point de départ, entouré de beaux monuments :

Nous voici partis sur les chemins ou sur la route car le parcours était en fait un mélange des deux, pas de forêt mais de la plaine et tout le long sur une crète (quand même assez large) qui nous offrait un vaste découvert à l’est comme à l’ouest…

Une plantation assez originale : des Miscanthus.

L’attraction du jour, c’était le vol des parapentes motorisés, ils nous ont d’abord survolés et nous sommes finalement arrivés près de la piste d’envol des machines célestes que nous avons pu admirer de près en assistant à un décollage. Marienne en était toute émoustillée et brûlait d’envie de prendre son envol dans cette drôle de machine.

La pause incontournable pour la photo de groupe. On remarquera que Peter semble vouloir garder ses distances…

Très belle vue surplombante sur le village, ça sent l’écurie !

Appétissants les gâteaux.

Si vous voulez en savoir plus sur leur origine :

Encore une ballade bien sympa, rendez-vous à la prochaine !

Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.